A.FILIP: "Fière à l'idée de porter à nouveau ce maillot". - transfert - FCBAA.net
transfert - publié le 04/05/2017

A.FILIP: "Fière à l'idée de porter à nouveau ce maillot".

Elle effectue son grand retour dans les Ardennes après deux saisons passées à Bourges. Ne l'appelez plus Cata-Chitiga mais Ana-Maria Filip ! L'internationale tricolore rentre à la maison pour retrouver confiance auprès de son coach de coeur, Romuald Yernaux. Entretien

Elle avait quitté Charleville au terme de sa meilleure saison personnelle (11,5 points, 6 rebonds, 14,7 d'éval). Cela lui avait valu de taper dans l'oeil de Valérie Garnier et de Bourges. Après deux années compliquées, avec malgré tout un titre de championne d'Eurocup et une Coupe de France à la clé, Ana-Maria Filip est de retour avec les Flammes. Et l'intérieure Franco-Roumaine ne cache pas son plaisir.

Après deux saisons passées à Bourges, tu effectues ton retour aux Flammes. Comment s'est faite cette négociation ?
" J'étais en fin de contrat avec Bourges. Je ne savais pas de quoi mon avenir serait fait puis j'ai décidé d'appeler Romuald en direct. C'est quelqu'un que j'apprécie énormément et en qui j'ai une confiance totale. Très rapidement l'idée d'un retour à Charleville a germé et naturellement nous nous sommes entendus. Un autre club de Ligue Féminine s'intéressait à moi mais j'ai tellement gardé de bons souvenirs de mes deux saisons passées dans les Ardennes que très vite j'ai accepté l'offre qui m'était proposée par le FCB. Je suis persuadée que c'est le meilleur choix pour relancer ma carrière".

Tu as effectué ta meilleure saison sur le plan individuel avec les Flammes lors de l'exercice 2014-2015 (11,5 pts, 6 rbds, 14,7 d'éval). Ensuite ce fut plus compliqué du côté de Bourges. Comment tu expliques cela ?
" Bourges est un grand club où il y a beaucoup de concurrence. Mon temps de jeu était réduit et il fallait être performante tout de suite. Ce n'est pas toujours facile à gérer. Petit à petit le doute s'installe et la confiance s'éffrite. J'ai plusieurs fois dû me remettre en question et cela n'a pas favorisé mon épanouissement. J'ai besoin que le staff me fasse confiance pour performer, ce qui n'était plus le cas à Bourges. Mais bon ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. Je vais rebondir !".

Quel regard portes-tu sur l'évolution du club des Flammes depuis ton départ ?
" Il a clairement évolué tant au niveau des performances que structurellement. Je pense que la nouvelle salle a su apporté un élan positif au développement du club. Tout me semble plus structuré et plus professionnel. Les ambitions ne sont plus les mêmes que lors de mon premier passage. A l'époque nous jouions le maintien alors qu'aujourd'hui le club à une vision à moyen terme avec en ligne de mire un titre".
 
Retravailler avec Romuald Yernaux doit être une source de motivation tant on connait la relation de confiance qui vous lie ?
" J'ai vraiment aimé travailler à ses côtés. Nous avions réussi à trouver un bon équilibre. Nous nous comprenions et je savais ce qu'il attendait de moi. C'est un coach qui a une logique dans ses choix et qui avait su me faire progresser. Je pense sincérement que revenir aux Flammes est une excellente opportunité pour moi. Je connais bien Romuald, le club et son environnement. Je suis vraiment heureuse et fière à l'idée de porter à nouveau ce maillot".

Avec quel état d'esprit tu te lances dans ce nouveau challenge ?
" Avec beaucoup de motivation et de détermination. Je vais tout donner pour dans un premier temps retrouver mon niveau afin de performer ensuite pour l'équipe. Ce qui est bien, c'est que mon adaptation devrait se faire rapidement !".

Tu avais laissé un très bon souvenir aux supporters carolos. As-tu un message à leur adresser ?

" Je suis très contente de les retrouver. C'est un public chaleureux qui aime son équipe et qui est fier de ses joueuses. Bien que j'étais de l'autre côté à Bercy, j'ai trouvé cela magnifique. Tout cet engouement derrière le club était incroyable. J'ai trouvé cela vraiment beau. Depuis l'annonce de mon retour aux Flammes, j'ai reçu beaucoup de messages. Les gens ne m'ont pas oublié et cela fait vraiment chaud au coeur. J'ai hâte de tous les retrouver".

Actualité des flammes